LÉEO - Longueuil

LÉEO

Un visuel projeté du projet LÉEO (Image: Agglomération de Longueuil)

Le contexte

La Vision 2035 du projet LÉEO décrit un boulevard Taschereau avec une image renouvelée et un rôle structurant accueillant une
multitude de modes de transport. La planification détaillée de six pôles au long du corridor transforme l’axe dédié à l’automobile
afin qu’il devienne un milieu de vie complet : une destination accessible, un environnement sain offrant des expériences à l’échelle
humaine et un haut niveau de mobilité à l’échelle métropolitaine.


Le projet LÉEO et le concept de mise en valeur du corridor du boulevard Taschereau sont une réelle innovation en matière de
transport structurant en banlieue de Montréal. Les aménagements proposés permettent de répondre aux enjeux des différentes
échelles que présente le projet. Que ce soit au sein des différents quartiers bordant l’axe de transport ou bien l’ensemble du
territoire de la ville, il était primordial d’arrimer les concepts proposés avec la Vision stratégique de la ville de Longueuil.

Survol du projet

Le projet LÉEO (Lien Électrique Est-Ouest) consiste non seulement en la planification d’un corridor structurant en matière de mobilité et de redéveloppement économique, mais en un projet d’innovation et de développement durable en multipliant les bénéfices environnementaux sur l’axe du boulevard Taschereau grâce à quatre actions principales :

  1. Implantation d’un tramway et suppression de voies automobiles : Le tramway est le mode de transport en commun proposéau centre de l’axe Taschereau. Le trajet effectue plusieurs arrêts entre le Cégep Édouard-Montpetit et la gare Panama. Les stations aménagées pour le tramway permettent aux piétons de se déplacer en toute sécurité. De plus, elles sont conçues avec des toitures vertes ainsi que des panneaux solaires.
  2. Aménagement d’une voie flexible : En réaménageant les voies du boulevard Taschereau, il est possible d’avoir une voieflexible de part et d’autre. Cette voie est flexible puisqu’elle permet de proposer autant des places de stationnement, que des stations d’autopartage ou des vélos en libre-service. Elle peut également servir comme espace de plantation pour renforcer le corridor de biodiversité.
  3. Corridor de biodiversité et gestion de l’eau : Les îlots de chaleur le long de l’axe sont très importants, ainsi, leredéveloppement de l’axe est une opportunité pour faire du boulevard Taschereau un corridor de biodiversité et d’augmenter l’indice de canopée afin de réduire les îlots de chaleur. De plus, la gestion de l’eau pluviale est un enjeu majeur sur les axes routiers d’importance. En réaménageant le boulevard, la gestion de l’eau pluviale se fera sur place, au centre de la voie.
  4. Saillies de trottoir plantées : Elles appuient plusieurs des autres actions. En effet, elles permettent d’étendre le corridor debiodiversité, de protéger les déplacements des piétons et de gérer l’eau de pluie à même le site.

À terme, le projet offrira à la communauté une Rive-Sud, unie, fluide, moderne et durable.

Les retombées du projet

Le redéveloppement des abords des corridors est une chance inouïe de reconnecter les quartiers jadis fracturés par le boulevard Taschereau. Ainsi le projet permet qu’il devienne un milieu de vie complet : une destination accessible, un environnement appropriable et des expériences urbaines et agréables.

Afin de renverser les paradigmes du passé et d’avoir un milieu à l’échelle humaine, le projet propose l’abaissement du secteur autoroutier permettant la ramification des trames et de diminuer les barrières physiques importantes. De plus, des connexions piétonnes sont intégrées au nouveau tissu urbain et auront pour but de faciliter les déplacements des usagers dans tout le milieu de vie.

De plus, chacun des six secteurs de planification a été aménagé en fonction de son identité propre et de ses particularités anthropiques assurant l’adéquation entre le développement immobilier et l’aménagement de vastes espaces publics afin d’animer les abords du boulevard Taschereau.

À l’échelle métropolitaine, la Rive-Sud sera témoin de redéveloppements importants, entre autres, par un mode de transport en commun qui permettra de relier la future station du REM Panama ainsi que la station de métro Longueuil — Université-deSherbrooke. C’est donc l’ensemble du corridor du boulevard Taschereau qui a été réfléchi dans une perspective de développement économique durable. La hauteur des bâtiments proposée varie de 6 à 8 étages, de cette manière le concept de milieu de vie à échelle humaine est renforcé.

À terme, le projet suggère le redéveloppement de nombreux terrain en friche et offrant :

  • 30 000 nouvelles unités résidentielles (19 000 000 pi2)
  • 7 000 000 pi2 d’espace commercial, institutionnel et de bureau Près de 14 000 nouveaux emplois

Urbaniste impliqué

Martin Lévesque, Urbaniste, no. 817

Julien Trépanier-Jobin, urbaniste-stagiaire.

Organisation ayant réalisé le projet

Agglomération de Longueuil

Québec, Canada

Carte

Images du projet

Documentation déposée